Cook ou… le grimoire ?!

Je vais vous parler de deux bouquins, qui abordent des concepts assez similaires mais selon deux modalités bien différentes : Le guitar Cookbook et le guitar grimoire. Alors, avant tout je précise que je ne suis sponsorisé ni par l’un ni par l’autre, je ne connais aucun des auteurs, j’ai acheté moi-même les deux livres et c’est pourquoi je vous propose aujourd’hui mon retour d’expérience.

A ma gauche, 64 pages en couleurs et reliure en spirales: Le cookbook!
A ma droite, 212 pages en noir et blanc, reliure cartonnée et papier épais: Le grimoire!

Les deux livres en question parlent des gammes, et des relations entretenues par les gammes avec les modes et les accords. Ce ne sont pas ouvrages de théorie, bien que pour chacun d’entre eux il y ait des éléments théoriques en début d’ouvrage pour utiliser au mieux le contenu que vous y trouverez.

Petite précision: Si vous ne savez pas ce que désigne le terme mode d’une gamme, vous pouvez le dire en commentaires je ferai un petit explicatif (encore une fois, je ne suis ni guitariste professionnel, ni prof de guitare donc je vous expliquerai ça selon mes propres mots). Mais en tout cas, ce n’est pas un frein à la l’utilisation de ces ouvrages puisque toutes les explications nécessaires s’y trouvent.

Les explications théoriques et le mode d’emploi

Chacun des deux bouquins expose son mode d’emploi (comment sont organisés les schémas, comment en tirer le meilleur parti) et des éléments théoriques pour comprendre ce qu’est une gamme (pour commencer, c’est pas mal de savoir!) puis comment gammes, modes et accord sont reliés.

Le cookbook, comme son nom ne l’indique pas, a été préparé par un chef français et contient une double rédaction en anglais et en français. Le guitar grimoire est rédigé exclusivement en anglais, ce n’est pas de l’anglais très compliqué mais si vous ne parlez pas du tout ou si vous avez vraiment du mal, il y a deux cas de figure :

1 – Vous connaissez déjà la théorie reliant accords, gammes et modes. Dans ce cas les schémas présentés vous paraîtront de toute façon assez clairs en eux-mêmes,

2 – Vous ne la connaissez pas et là, il vaut probablement mieux vous tourner vers le cookbook.

Et sinon, il y a quoi dedans?

Dans les deux bouquins, vous allez trouver la même liste de 27 gammes et de leurs modes associés.

Les deux ouvrages présentent des schémas représentant le manche de la guitare, permettant de situer les notes composant les gammes et les modes dont il est question sans avoir besoin de lire le solfège.

Le guitar grimoire présente non seulement les schémas de guitare mais aussi la situation des notes en question sur un clavier. Un petit plus qui peut être utile.

La taille des deux ouvrages est très différente. On voit nettement que le grimoire est beaucoup plus gros que le cookbook. La raison est que le grimoire présente non seulement les schémas généraux des gammes indépendamment de leur fondamentale (la première note de la gamme) mais aussi tous les schémas de toutes les gammes et de tous les modes pour chaque fondamentale!

Donc, pour chaque gamme et chaque mode, vous trouverez douze schémas sur le grimoire, et un seul schéma sur le cookbook.

Maintenant, est-ce que c’est utile ? A mon avis non, et c’est même potentiellement contre-productif. Inutile, parce que finalement, ces douze schémas sont en réalité un seul et unique schéma décalé de case en case sur le manche. Donc, le présenter une seule fois est déjà suffisant.

Et potentiellement nocif parce que ça n’encourage pas à faire l’exercice de trouver justement les endroits où se trouve la fondamentale pour chaque configuration. Cette information n’est d’ailleurs indiqués nulle part sur les schémas du grimoire (et, par extension, aucun autre intervalle n’est matérialisé). Le cookbook en revanche, et c’est un avantage primordial de mon point de vue, indique non seulement pour chaque schéma où se trouve la fondamentale mais également tous les autres intervalles de chaque gamme et de chaque mode.

Le grimoire contient par contre un diagramme supplémentaire par rapport au cookbook: Il s’agit d’un schéma de sweeping présentant les mêmes gammes mais sous une organisation facilitant le jeu en sweeping. Donc c’est l’organisation des notes sur les différentes cordes qui est modifiée. A vous de voir si c’est quelque chose qui vous intéresse.

Facile à utiliser ou une galère?

La façon de matérialiser la relation entre les gammes, les modes et les accords est très différente entre les deux livres. Là, de mon point du vue le cookbook marque un dernier point décisif.

Les modes « écclésiastiques » et la gamme majeure dont ils sont issus, présentés dans le cokbook

Alors que le grimoire nous présente un tableau à deux colonnes, avec en première colonne le nom de la gamme ou du mode et en seconde colonne le type d’accord sur lequel cette gamme ou ce mode « colle », le cookbook nous propose un schéma complet, avec les différents degrés clairement indiqués pour chacun des types d’accords. Infiniment plus immédiat, en tout cas pour moi. De la même façon, le cookbook présente une vue de l’instrument avec la gamme sur tout le manche, et découpe la gamme en zones qui correspondent aux différents modes. Et ça c’est très malin, ça permet de cadrer tout de suite la gamme et ses modes, de voir comment tout ça s’articule. De plus, toutes les zones mènent aux schémas des accords en partie basse de la page. Du coup, lire le cookbook c’est comme utiliser un GPS alors que le grimoire en reste à la bonne vieille carte routière.

Mêmes modes, même gamme de base, dans le grimoire. Il ne s’agit que de la première page, il y en a exactement 20 autres qui suivent pour présenter tous les modes dans toutes les tonalités sur tout le manche. Les magiciens sont bavards.

En revanche, un choix qui me paraît regrettable dans le cookbook est celui d’avoir fait figurer les « formules » (les intervalles des différentes notes composant les gammes et modes) comme s’il s’agissait d’accords. Dans les deux images que je vous ai mises, on voit que pour le mode Ionien par exemple le cookbook indique « 1,3,5,7,9,11,13 » là où le grimoire nous dit « 1,2,3,4,5,6,7 ». Bien sûr c’est la même chose, mais c’est dommage d’avoir à recaler les 9=2, 11=4 etc. quand on cherche la formule d’un mode qu’on ne connaît pas.

C’est toutefois compensé par le fait que sur les diagrammes, on a bien les 1,2,3,4,5,6,7 pour le mode Ionien de notre exemple. Mais j’aurais trouvé plus clair que la formule soit calquée sur la gamme plutôt que sur l’accord.

Concernant l’ergonomie, le cookbook est relié par des spirales, un choix qui se révèle très pratique pour afficher la page que l’on utilise au lieu de devoir maintenir un gros livre comme le grimoire ouvert devant nous. Ca paraît tout bête, mais ça facilite vraiment l’utilisation au quotidien.

Jolis bouquins?

Passons à l’objet lui-même. Là je suis vraiment fan du grimoire qui joue à fond le côté « grimoire », justement, avec du papier épais, non glacé et une couverture en carton noire épaisse très chouette. Le cookbook a un côté magazine qui m’accroche moins, avec par contre des superbes illustrations de guitares et des pages en couleurs, des couleurs qui ne sont pas là uniquement pour le fun mais qui facilitent la lecture.

Voilà pour les points communs et les différences entre ces deux livres, pour moi vous l’aurez compris le cookbook gagne le match. Je lui trouve beaucoup d’avantages en termes de lisibilité et de présentation de l’information, mais cela ne s’arrête pas là. Le fait que l’on identifie tous les intervalles de chaque diagramme permet de vraiment comprendre ce que l’on fait, plutôt que de visualiser sur le manche des points sans relation entre eux.

Si vous cherchez des schémas de sweeping ou si vous voulez voir les gammes que vous utilisez à la guitare matérialisées aussi sur un clavier, ou enfin si vous soulez avoir immédiatement accès à tous les schémas dans toutes les tonalités immédiatement, sans chercher les fondamentales et sans connaître les intervalles (encore une fois : mauvaise idée), alors c’est le grimoire qu’il vous faut. Mais si vous voulez avoir toutes les infos, gammes, modes et accords d’un seul coup d’oeil, et éventuellement tester immédiatement des accords dont vous n’avez pas l’habitude alors le cookbook est ce que vous cherchez.

Voilà, si vous utilisez d’autres livres pour votre pratique de la guitare, n’hésitez pas à les indiquer en commentaires, si vous avez d’autres éléments que ceux que j’ai mentionnés concernant la comparaison entre ces deux volumes, ce serait super de nous les faire partager, aussi en commentaires. A plus !

https://youtu.be/x0dGF7mwQnI